Pages Navigation Menu

Emmanuelle Polack

Les Carnets de Rose Valland, Le pillage des collections privées d’œuvres d’art en France durant la Seconde Guerre mondiale

Les Carnets de Rose Valland, Le pillage des collections privées d’œuvres d’art en France durant la Seconde Guerre mondiale

le 08 décembre 2011 19h00 – 21h00

Jeu de Paume : 1 place de la Concorde 75008 Paris

À l’occasion de la parution du livre Les Carnets de Rose Valland. Le pillage des collections privées d’œuvres d’art en France durant la Seconde Guerre mondiale aux éditions Fage, le Jeu de Paume vous convie à une rencontre avec Emmanuelle Polack, Philippe Dagen, et Françoise Bonnefoy auteur d’une histoire du Jeu de Paume.

Voici pour la première fois publiées les notes manuscrites de Rose Valland (1898-1980), inédites à ce jour, accompagnées d’un appareil critique et documentaire.

 


À partir de mars 1941, Rose Valland, attachée de conservation au musée du Jeu de Paume, est l’unique témoin français des exactions perpétrées par une organisation culturelle du parti nazi dirigée par le ministre du Reich Alfred Rosenberg, sous l’autorité personnelle d’Adolf Hitler. La mission principale de l’Einsatzstab Rosenberg (E.R.R) consiste dans le repérage et la confiscation des collections d’œuvres d’art appartenant à des Juifs – mais pas uniquement –, en France, Belgique et Hollande. Avec le pillage des galeries d’art, des commerces d’antiquités et des habitations particulières mais également l’enlèvement de maints dépôts faits en banque, le Jeu de Paume est devenu, durant les quatre années d’Occupation, le “salon” officiel de la spoliation, une réserve de chefs-d’oeuvre pour les collections d’Hitler et de Goering et le théâtre d’affaires et d’intrigues.
Grâce à Rose Valland, le quotidien ignoble de la spoliation apparaît ici au grand jour.