Pages Navigation Menu

Emmanuelle Polack

Rose Valland, l’hommage d’Hollywood à la conservatrice résistante

Posted in A la une, Histoire du Patrimoine

Cate Blanchett interprètera bientôt le rôle de Rose Valland dans un film réalisé par George Clooney : THE MONUMENTS MEN …

Le film est l’adaptation cinématographique du livre “Monuments Men ; Rose Valland et le commando d’experts à la recherche du plus grand trésor nazi” de Robert M. Edsel.

A peine un pays conquis, les armées d’Hitler se livraient au pillage systématique des plus belles collections d’art – des familles juives entre autres – en confisquant au nom du Führer des Michel-Ange, des Vinci, des Van Eyck ou encore des Vermeer avec le projet de construire le plus extraordinaire des musées à Linz, sa ville natale.
Dès 1941, Eisenhower crée un groupe d’experts (Les Monuments Men) afin de protéger les trésors américains. En 1944, ce groupe élargi à treize nationalités, composés de conservateurs, de professeurs d’histoire de l’art, d’architectes, d’archiviste va accompagner les armées de la libération afin de protéger le patrimoine architectural européen et de récupérer les milliers d’œuvres enlevées par les nazis. Robert Edsel a suivi particulièrement neuf hommes et une femme de ce commando d’experts. James J. Rorimer, qui deviendra le futur directeur du MOMA et découvrira dans le château de Neuschwanstein des milliers de tableaux, Jacques Jaujard, le directeur des Musées nationaux qui réussira à protéger le Louvre, et surtout l’étonnante Rose Valland, véritable héroïne, pourtant méconnue, qui établira secrètement au Jeu de Paume la liste des transferts des œuvres vers l’Allemagne. Des plages du D-Day au Nid d’aigle de Berchtesgaden, des mines de Merkers à celles de Altaussee, Robert Edsel nous fait participer à la plus extraordinaire et dangereuse chasse au trésor du XXe siècle.

Le film est présenté hors compétition au Festival de Berlin 2014

Visionez le reportage diffusé sur France 3, le samedi 21 décembre 2013, en cliquant sur le lien ci-dessous :

francetelevision

http://api.dmcloud.net/player/embed/4f3d114d94a6f66945000325/

52bd4c3494a6f60f1e6550b0/7e55b570d38f4ea699cce397652df2da?exported=1

Read More

Comment retrouve-t-on les œuvres d’art spoliées ?

Posted in Histoire du Patrimoine

Mille cinq cents tableaux ont été découverts à Munich chez le fils d’un marchand d’art de la seconde guerre mondiale, dont certains signés Picasso ou Matisse. 

Francetvinfo a interrogé l’historienne EmmanuellePolack.

 Propos recueillis par

           
Photographie de Couple au paysage, un tableau du peintre expressionniste allemand Conrad Felixmüller retrouvé dans un appartement munichois et présenté le 11 novembre 2013 au public.
Photographie de Couple au paysage, un tableau du peintre expressionniste allemand Conrad Felixmüller retrouvé dans un appartement munichois et présenté le 11 novembre 2013 au public. (STAATSANWALTSCHAFT AUGSBURG / DPA / AFP)
 “La découverte a sidéré la presse allemande – et il y a de quoi. Imaginez plutôt : près de 1 500 tableaux de maîtres, dont certains signés de la main de Picasso, Matisse ou Chagall, ont été retrouvés à Munich, dans l’appartement du fils d’un marchand d’art pendant la seconde guerre mondiale, au milieu des ordures et autres boîtes de conserve périmées. L’affaire, dévoilée début novembre par un hebdomadaire allemand, passionne le public et les historiens. Elle soulève aussi de nombreuses questions sur ces trésors dissimulés depuis des années.Francetv info a interrogé Emmanuelle Polack, historienne spécialiste du marché de l’art à Paris sous l’occupation, chercheuse associée à l’Institut national d’histoire de l’art (INTH) et auteure des Carnets de Rose Valland (Fage, 2011).
Francetv info : que pensez-vous de cette affaire ?
Emmanuelle Polack : c’est une découverte très importante, même si elle n’est pas si surprenante que cela pour les historiens qui travaillent sur le marché de l’art sous l’occupation ou le troisième Reich. Ce qui est significatif, c’est le nombre d’œuvres : il y en a 1 406 précisément, un nombre vraiment très important. Les chercheurs allemands vont maintenant devoir réaliser un long travail d’inventaire afin de tracer au mieux ces œuvres.
Ces tableaux retrouvés chez Cornelius Gurlitt proviennent-ils uniquement de la spoliation ? Il est difficile de répondre pour le moment. Il faut attendre l’inventaire et à partir de là, on pourra donner le pourcentage d’œuvres spoliées et celles qui ont été achetées sur le marché de l’art parisien, suisse ou allemand. A titre d’exemple, je peux vous parler de la Femme assise de Matisse, qui fait partie des tableaux retrouvés.

            Photographie de la Femme assise de Matisse, retrouvée dans un appartement munichois. 
Ce tableau de la collection Paul Rosenberg [célèbre marchand d’art et galeriste] a été spolié d’un coffre-fort à Libourne (Gironde). Il est ensuite arrivé sur le marché de l’art à l’occasion de trocs et d’un “coulage” mis en place au musée du jeu de Paume, qui était le lieu de stockage des collections spoliées. Eh bien on la retrouve parmi les œuvres de la “collection Gurlitt”, alors qu’on la croyait disparue ! C’est une surprise pour les ayants droit, qui vont demander la restitution, ainsi que pour les historiens, pour qui s’écrit une page de l’histoire de l’art.”
…/…

Lire la suite de l’interview : http://www.francetvinfo.fr/culture/comment-retrouve-t-on-les-oeuvres-d-art-spoliees_465092.html

Read More

L’Odyssée d’un chef-d’œuvre

Posted in Histoire du Patrimoine, Revue de Presse

LE POINT n°2148 – Jeudi 14 novembre 2013

Extrait de l’article L’Odyssée d’un chef-d’œuvre, par François-Guillaume Lorrain :

D’autres Matisse retrouvés

«  Une autre requête a été déposée par la famille à propos de « Robe bleue dans un fauteuil ocre » remarquée par une historienne de l’art, Emmanuelle Polack […]. Il est la propriété du musée Henie-Onstad ouvert près d’Oslo par Niels Onstad, armateur norvégien, et son épouse, la patineuse et triple championne olympique Sonia Henie. »

Read More

Découverte de 1500 oeuvres à Munich

Posted in Histoire du Patrimoine, Revue de Presse

L’invité du journal – jeu. 07 nov. – 10:15

Émission d’Olivier Issembert

Sujet: Découverte de 1500 œuvres à Munich

Emmanuelle Polack, historienne spécialiste du pillage des collections d’œuvres d’art en France durant la seconde Guerre mondiale.

Écoutez l’émission :  invite-du-07.11.13

 

http://www.judaiquesfm.com/emissions/9/presentation.html

Read More

Un tableau de Matisse spolié pendant la Seconde Guerre Mondiale retrouvé au Henie Onstad Kunstsenter

Posted in Histoire du Patrimoine

Archive du tag ‘Emmanuelle Polack’

Paris, le 7 mai 2013, Art Media Agency (AMA).

Le tableau Robe bleue dans un fauteuil ocre, spolié pendant la Seconde Guerre Mondiale au marchand d’art Paul Rosenberg, a été retrouvé en Norvège.

L’histoire commence par le prêt de ce tableau par le Henie Onstad Kunstsenter (HOK), musée norvégien situé près d’Oslo, au Centre Pompidou en 2012, pour les besoins de son exposition consacrée à Henri Matisse. Passée alors inaperçue pour les visiteurs le temps de l’exposition, l’oeuvre attire cependant l’attention de l’Art Loss Register, organisme qui s’est donné pour fonction la recherche des œuvres volées, dont celles spoliées par les nazis. L’Art Loss Register indique alors au musée norvégien que ce tableau faisait partie de la collection du célèbre marchand d’art parisien Paul Rosenberg. Volé en 1941 pendant l’occupation allemande, la peinture est donc susceptible de faire l’objet d’une demande en restitution de la part des héritiers de Rosenberg.

S’en suit alors le difficile établissement du parcours de Robe bleue dans un fauteuil ocre, afin de comprendre comment cette oeuvre, partie de Paris, se trouve aujourd’hui exposée en Norvège. C’est grâce au travail d’une spécialiste du marché de l’art, Emmanuelle Polack, que ce parcours rocambolesque a pu être établi. Mis à l’abri par le galeriste en 1940 dans un coffre-fort près de Bordeaux, ce dernier est malgré tout récupéré par les nazis et transféré dans les salles du Jeu de Paume, alors occupées par l’Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg, qui a activement participé au pillage des collections juives. L’oeuvre a ensuite transité par le galeriste allemand Gustav Rochlitz, qui l’a lui-même revendue à la galerie parisienne Pétridès. Le parcours du tableau devient alors plus obscur, la question étant de savoir si c’est auprès de cette galerie ou auprès de celle d’Henri Bénézit que Niels Onstad a finalement acquis l’oeuvre de Matisse. En 1961, ce dernier décide, avec sa femme Sonja Henie, de placer leur collection dans une fondation ouverte au public (HOK).

Si le musée annonce ne pas avoir eu de doute quant à l’origine de ce tableau, et vouloir procéder à des vérifications pour les autres œuvres potentiellement concernées, l’offre faite aux héritiers de Paul Rosenberg (dont Anne Sinclair) paraît peu suffisante. En effet, le musée a proposé de placer un cartel sous le tableau pour annoncer qu’il a appartenu au marchand d’art parisien. A l’heure actuelle, aucune demande officielle de restitution n’a été formulée.

http://www.artmediaagency.com/tag/emmanuelle-polack/

Read More

Chasse aux trésors

Posted in Histoire du Patrimoine, Revue de Presse

 

Extrait du Reportage d’Isabelle Hartmann :

 

“Clouées au pilori sous Hitler, des centaines d’œuvres d’art pourraient connaître un avenir meilleur et retrouver leur propriétaire. Retour sur une incroyable découverte.

 

Parmi les trésors que possédaient Cornelius Gurlitt, cette toile de Max Beckmann,

un peintre persécuté par les nazis

Des dessins, des aquarelles, des litographies, des tableaux, des Picasso et des Matisse pour ne citer que deux grands noms de la peinture moderne… en tout ce sont 1.406 oeuvres d’art qui ont été trouvés dans l’appartement de Cornelius Gurlitt, fils d’un grand collectionneur d’art qui avait collaboré avec les nazis en écoulant à l’étranger des oeuvres volées aux juifs. Cette semaine, nous revenons sur un trésor qui n’a pas fini de faire parler de lui avec un éclairage d’Emmanuelle Polack, chercheuse à l’Institut national d’histoire de l’art et spécialiste du marché de l’art à Paris sous l’Occupation.”

ECOUTEZ La caverne de Cornelius : Reportage DW DE
0:00:03|0:12:30
Read More